Médiathèque

Vues extérieures

Vues intérieures

Livres sur la communauté

Alphil

Source: www.alphil.com

Le cimetière israélite de la Chaux-de-Fonds

En plein hiver 1872, un cimetière israélite est inauguré à 1 000 mètres d’altitude à La Chaux-de-Fonds, dans le massif jurassien (Suisse). Deux sépultures, fraîchement implantées, marquent le début de l’histoire de ce cimetière. C’est le troisième cimetière israélite autorisé en Suisse romande. Le plus ancien existe depuis 1800 à Carouge dans le canton de Genève, suivi de celui de Lausanne en 1868. Comment ce cimetière a-t-il été créé, comment le terrain a-t-il pu être acquis, comment s’est-il développé et agrandi? Anne-Marie Faraggi Rychner nous emmène à la découverte de cette histoire.

Dans le judaïsme, la conservation des tombes étant perpétuelle, l’architecture funéraire ainsi que l’évolution stylistique et symbolique peuvent être étudiées sur de longues périodes. Le cimetière israélite de La Chaux-de-Fonds se distingue par la rareté des symboles judaïques et l’importance d’une ornementation profane, semblable à celle des cimetières non-juifs.

L’observation attentive des épitaphes donne des renseignements sur les personnes inhumées: l’âge au décès, les patronymes, les origines, les professions, le niveau social ainsi que le rite funéraire. Ce cimetière révèle une population juive bien intégrée dans le tissu social protestant de la ville de La Chaux-de-Fonds. Si la souche fondatrice est alsacienne, on observe également une hétérogénéité due aux migrations successives.

À l’heure actuelle, les membres de cette communauté israélite sont de moins en moins nombreux et les inhumations de plus en plus rares. Mais un tel cimetière, niché dans la montagne, représente un pan de leur histoire et de l’histoire des Montagnes neuchâteloises : il doit être connu et conservé.

Auteur:

Anne-Marie Faraggi Rychner

Commmande

Acheter le livre


cicn

Mémoires de la communauté Israélite

Voyant la Communauté Israélite de La Chaux-de-Fonds s’amenuiser au cours du temps, il nous a paru nécessaire de recueillir les témoignages des aînés et de raviver ainsi les souvenirs de ce que fut un jour cette Communauté.

Nous n’avions pas d’autre ambition que d’être les « passeurs » de mémoires en acceptant leurs inexactitudes, leurs méandres, leurs trous. Les témoignages sont les reflets de personnalités, d’expériences particulières et n’ont donc pas pour but la rigueur historique. Leur subjectivité est ce qui en fait l’intérêt.

Propos recueillis par

Danièle Golan-Meyer
et Denise Bovet-Buffat

Commmande

Commander dès maintenant un livre:
memoires-cicn@cicn.ch


cicn

La communauté Israélite de la Chaux-de-Fonds de 1933 à 1945

Comment la Communauté Israélite de La Chaux-de-Fonds a-t-elle traversé les années mouvementées de la Seconde Guerre mondiale ? A quoi ressemblait la communauté israélite à cette époque? Que savaient ses membres sur ce qui se déroulait en Europe et qu’ont-ils fait pour aider leurs coreligionnaires ? C’est à travers des documents d’archives pour la plupart inédits que cet ouvrage apporte des réponses à ces questions.

Auteur

Sarah Blum

Commmande

Éditeur Alphil : Disponible en librairie


Emission vidéo et radios / articles de presse

Poser une question au comité